Aliments > Gateaux

Gateaux

Le nom seul évoque tant de gourmandises qu’il est difficile de le définir.

Gateaux

Il n’existe pas un gâteau, mais des milliers de gâteaux, qui différent par le goût, les ingrédients avec lesquels ils sont fabriqués, leur cuisson, leur taille, leur arôme, leur fondant, leur croquant, et bien d’autres attributs qui ravissent les papilles gustatives ! Rares sont ceux qui ne les aiment pas ! Les gâteaux font souvent l’unanimité et régalent les enfants à la récréation comme à la maison. Préparer un gâteau avec eux est toujours une belle aventure où la farine coule à flots et les mains pétrissent avec ferveur !

Les gâteaux se mangent à toute heure de la journée ou en dessert. Ils sont l’apport sucré et réconfortant d’une fin de repas, l’en-cas moelleux du milieu de matinée, la madeleine de Proust de la cup of tea. Alliés du grignotage, ennemis des régimes, ils n’en restent pas moins délicieux et éternellement consommés !

Est généralement baptisé « gâteau » une pâtisserie à base de farine, d’œufs, de sucre et de beurre. Tout ceci constitue déjà un bon quatre-quart si les portions sont équilibrées, parfait pour les petits déjeuners et les collations. À ces ingrédients de base il est possible d’en ajouter toutes sortes, du chocolat à la vanille, en passant par la fraise ou la pistache, les raisins secs, les fruits confits, les bananes, le yaourt, et bien d’autres. Le gâteau peut être rond, rectangle, ovale, carré, moulé, roulé, fondant, glacé ou carrément plat. Chaque région du monde confectionne ses propres gâteaux. Cannelé, cup cakes, sablés, mille feuille, financier, cake, chou à la crème, éclair au chocolat, cookies, saint honoré, pudding, muffin, cherry pie, kulich, babka, forêt noire, gâteau de lune, gâteau des Rois, corne de gazelles, makrout... Les spécialités sucrées ne manquent pas aux quatre coins de la planète. Craquants, onctueux, suaves et savoureux, ils sont préparés selon les traditions locales pour faire succomber les gourmands.

Gateaux

Du point de vue calorique, le gâteau est la bête noire des régimes. Alors si vous faites attention à votre ligne, préférez les versions aux fruits plutôt qu’à la crème. Allégez-les en sucre, en beurre, utilisez de la farine complète, utilisez des substituts comme le sirop d'agave, le yaourt... et surtout dégustez-le avec modération, car le gâteau sous toutes ses formes n'en reste pas moins très énergétique. Riche en sucres et en gras, tout ce qu’il faut pour nourrir nos petits capitons ! Mais ne vous en privez pas. Aliment de l'envie, le gâteau n'est certes pas indispensable, mais s'accorder un petit plaisir de temps à autre évitera des frustrations et à terme de mettre à mal vos efforts en mangeant les paquets de gâteaux en entier.

Sans en consommer tous les jours, le gâteau reste un plaisir de la table, une succulente friandise, un bijou de met, qui se déguste parfois religieusement dans un salon de thé ou simplement entre amis. La version moderne du gâteau se trouve dans tous ces paquets tentations aux multiples saveurs, en vente partout et pas seulement dans les supermarchés. Des rayons entiers qui vous tendent les bras pour assouvir vos petites fringales et vos besoins subits de sucre, supposés ou réels. Ils se glissent partout, se conservent longtemps et se partagent allégrement. Ne vous en privez pas, mais n’en abusez pas non plus !

Aliments > Gateaux